Une approche transversale du transport

L’intégration des technologies de l’information et de la communication a été impliquée dans une centaine de projets soit près de 20 % des projets du Predit entre 2002 et 2006. C’est dire la place de ce sujet aujourd’hui dans les évolutions technologiques et organisationnelles et les Petites et Moyennes Entreprises affichent une dynamique remarquable dans ce secteur d’innovation. Du fait de cette diffusion, le groupe de programmation spécifiquement dédié à l’intégration de ces technologies et systèmes assure une fonction de conseil et d’expertise pour les autres groupes plus sectoriels du programme. Pour ce qui est des projets complexes qu’il suscite et soutient lui-même, ils ont principalement porté jusqu’ici sur l’information multimodale (action fédérative Predim). Les années à venir devraient les voir se diversifier et se développer. L’activité globale du Predit dans le domaine de l’intégration des TIC dans les transports terrestres doit être présentée sur la base des deux critères, quantitatif et qualitatif. Au plan quantitatif, regardons le nombre et le type de projets par thématique ainsi que le bilan financier. Au total, 100 projets sont concernés, pour un montant de programme de recherche de l’ordre de 53,5 M€, avec un montant total d’aide de 20 M€ ; ce qui n’est pas suffisant au regard du potentiel de croissance économique de ces technologies dans les transports terrestres ; la seule croissance des logiciels pour le secteur automobile sera de 400 % entre 2000 et 2010, pour atteindre un niveau de marché mondial de 90 milliards de dollars. Les projets d’intégration menés à l’initiative du GO 9 disposent, en moyenne, d’un budget comme d’un nombre de partenaires impliqués supérieurs. Ce constat est logique ; il s’explique par la notion de projet complet et d’approche système. La spécificité des projets du GO 9 est en effet d’être basée sur un fort contenu technologique dont l’application est traitée jusqu’au démonstrateur afin de valider l’usage et la pertinence. Ce projet (3,2 M€) s’intéresse aux recherches et expérimentations des briques technologiques clés pour le déploiement intégré de services de mobilité en milieu urbain. Ces services s’appuient sur un système de transport de petits véhicules en libre service intégrés aux transports publics existants et, par ailleurs, sur un système d’information ouvert qui s’insère dans une politique de gestion globale des déplacements à l’échelle d’un centre-ville. Il prend en considération les deux axes de l’appel à proposition lancé par le GO 9 en 2002.